mercredi 10 décembre 2008

i-télé, rahlala c'est plus ce que c'était

Pour tout ceux qui suivait cette chaîne d'info, non pas pour son journal mais pour ses débats animés...

Souvenez-vous de Bernard Maris et Philippe Chalmin dans Y a pas que le CAC. De Samuel Etienne et ses invités de tout bord dans N'ayons pas peur des mots.

Ah il était bon de voir le vieux monsieur avec ses lunettes sur le front aka Philippe Tesson et le mytho du Figaro Yves Thréard gueuler des fausses vérités à l'indécrottable féministe Clémentine Autain sous les ricanements d'Éric Halphen.

Souvenez-vous de celle que nous appelions affectueusement à la maison "la mère de Jean-François Copé" (Sylvie Pierre-Brossolette) et de l'urgentiste plein de bons-sentiments Patrick Pelloux (qui se mordra certainement les doigts dans quelques années d'avoir été aussi catégorique sur le non-danger du téléphone portable).

Qu'est-il arrivé pour que le football et les courses hippiques soient préférés aux débats politiques ?
Pour que l'info à la "le village est sous le choc, l'émotion est palpable" prenne le dessus des joutes verbales ?
Messieurs les gérants d'i-télé, ce n'est pas avec des triangles en 3D que vous nous me ferez regarder votre chaîne.

Faute à l'audimat ? Oui mais non, la part d'audience ne cesse de décroitre au fil des "recentrages sur l'information". Le parallèle me semble assez net au regard des chiffres.

Alors pourquoi ?

Tiens, c'est amusant mais ce fameux recentrage sur l'info aurait commencé deux mois après l'élection de Nicolas Sarkozy. Ce sont les magazines culturels et les hebdos spécialisés qui ont sauté les premiers. Les excellents i>Care (avec monsieur ch'veux sur la langue), i>Justice et i>Afrique sont mis au placard.

Mais il faudra attendre l'été 2008 pour assister à la transformation en une chaîne sans plus aucun intérêt avec la disparition de N'ayons pas peur des mots.

Le forum de la protection sociale et patrimoniale, l'émission la plus naze du PAF, où des vieux lisent un prompteur avec des conseils sur les retraites complémentaires, n'a pas bougé, elle.

Ok, il reste Victor Robert et Patricia Loison... mais pour combien de temps ?

Pour ma part, c'est fini, je passe mon chemin. Je préfère encore regarder des clips de J-Rock moisis façon Visual Key sur Nolife en attendant les émissions, qui dans un tout autre genre et sans beaucoup de moyen, assurent grave, elles.

la pire des émissions

NB : j'ai essayé de trouver un bon clip bien cliché pour illustrer le "viju" (VK ou Visual Key), mais si vous avez plus navrant, je remplacerai.

jeudi 3 mai 2007

Stupides métaphores sur le sport

Bon dieu de bon sang qu’est-ce que vous avez tous avec le sport ! Depuis quelques semaines, c’est la nouvelle mode, chaque battement de cils de blanche neige et du p’tit nain a droit à sa parabole sportive. Du « essai transformé pour Royal » au « Sarkozy a gagné le match aller, Royal arrive à bout du match retour » sans oublier le « Bayrou voulait être le champion du match, il n'en sera que l'arbitre » tout le monde à le droit à son p’tit commentaire à la Thierry Roland.

Sur la même lignée, fallait voir les commentaires des pipoles lors du dernier meeting de Sarko à Bercy. Impossible de me souvenir des formules exactes, mais en gros, la « finale » doit se jouer entre les deux premiers, on ne dispute pas de match avec le troisième avant d’affronter son adversaire… Et j’en passe.

Alors c’est bien mignon tout ça, mais faudrait pas confondre une élection aussi naze soit-elle avec un match de foot. C’est complètement hors de propos, c’est de la pure paraphrase vide de sens, sauf si on tend à dire que ce scrutin n’est qu’un jeu. (Après tout, si telle est votre opinion...)

Evidemment, Yves Threard, le schmurtz de N’ayons Pas Peur Des Mots sur iTélé, aime bien lui aussi les paraboles toutes moisies. Pour lui Royal joue à l’italienne, comprendre qu’elle slalome entre les questions, tandis que Sarkozy joue à l’anglaise. Merci Yves, grâce à toi on a fait un grand pas dans l’analyse politique ce soir là.

Yves Threard
Yves Threard, la crème du journalisme français

Pourtant dans l’esprit, ça aurait pu faire un bon sketch de beauf toutes ces répliques là. Un genre de compilation de blague façon Pif Poche mais qu’avec du foot et des présidentiables. J’aurais bien vu Bigard le jouer. Sur que dans l’histoire, Royal aurait pris un ballon dans le cul, et Bayrou perdu sa savonnette dans les douches. Et bordel on aurait ri. Oh ça oui. J’en pleure tellement c’est à se fendre la gueule.

Bref, l’effet moundial, ça dure pas que pendant le mondial apparemment. C’est un peu comme la chtouille, une fois que tu l’attrapes, c’est pour la vie.

Journalistes ! Rendez le football aux footballeurs !

Mai 68, Jean-Claude Seine

dimanche 17 décembre 2006

Mami France dit des conneries (pour changer) dans NextGen sur Europe2TV

Viendez me voir dire tout ce qui me passe par le ciboulot dans une émission sur les gonzesses et le High-Tech. Si vous avez pas de temps à perdre, c'est vers la fin : la nana pas nette avec un béret et un pull orange.



Après arrêt sur images, de toute façon, on pouvait difficilement faire pire...
Oui, je serais la première femme Cyborg avec un troisième bras, et alors !

samedi 25 novembre 2006

Dgiz - France 3 - Ce soir ou jamais - 13-11-2006

Dgiz c'est un slammeur façon Bobby Lapointe accompagné parfois de personnage aussi prestigieux que Louis Sclavis, quand il ne se contente pas de sa contrebasse, compagnon de concerts aussi originaux que drolatiques.

Le p'tit corps guéri a donc fait son numéro chez Taddeï le 13 novembre dernier. Un chouette moment d'engueulade, renversage de verre, cassage de psychorigide coupeur de parole. Un truc à voir pour découvrir le bon et le mauvais côté de la scène, et encourager notre pote Dgiz qui sort prochainement un album produit par Overdub Interactive.



Une chose est sûre, je vous reparlerai de lui ici.

En attendant :

lundi 27 février 2006

Darklaga sur GameOne

Fanny m'a informé que Darklaga serait présent dans l'émission Next in the city, mardi 28 février à 19h40. Actuellement en déplacement, nous ne pourrons le regarder. Si une âme charitable a la gentillesse de l'enregistrer, par exemple grâce à la fonction multiposte de la Freebox et à FreePCvcR, ça nous ferait grand plaisir.

Merci à tous !

dimanche 9 octobre 2005

Fanny fait sa rentrée sur GameOne

Pour une nouvelle, c'est une bonne nouvelle !
Notre Fanny préférée, celle des Fanny's Party, sera présente à partir de demain dans la GameZone. Elle nous fera découvrir avec toute la passion qu'on lui connait, les nouveauté High-Tech du moment. Les animateurs de l'émission, jusqu'ici, étaient des vrais billes en High-Tech. Il m'est arrivé les entendre dire des sacrés bétises, et je me suis souvent faite la réflexion que la chaine consacrée aux jeux vidéos devrait faire un effort de ce côté là. C'est maintenant chose faite !

Perso, je regarde régulièrement GameOne depuis que j'ai la freebox, et la GameZone est vraiment une des meilleurs émissions du cable, pour peu que l'on soit intéressé par l'univers vidéo-ludique.

ça va me faire tout drôle de voir un visage familier à la télé !
Bonne chance poulette !

Et si tu croises les p'tits gars du LevelOne, fait gaffe à Gérard Baste, il pince les fesses très fort !



vendredi 17 juin 2005

Eric d'int13 production au JT de France 2

Moralité : pas la peine d'avoir de gros sous pour sa promo, juste un joli Tshirt 8-)

Clique ici

C'était à l'occasion de la Fanny's Party 13, merci mille fois à Fanny !
- Voir le site de la Fanny's Party

dimanche 12 juin 2005

Twin Peaks, mon prochain T-shirt



'videmment si vous avez pas vu la série ça va pas vous dire grand chose... En deux mots, Twin Peaks est une série de David Lynch en 29 épisodes. Assez inégale en qualité mais globalement très enivrante, cette série fait partie de mes trois préférées :

- Absolutety Fabulous : Pour son humour, ses personnages décalés, ses dialogues particulièrement bossés, le pétage de plomb so british.

- Le Prisonnier : car précurseur, fort d'un message dont je me sens proche, onirique, libre.

- Et bien sûr Twin Peaks : Personnages étonnants et drôles, images troublantes, enquête à rebondissement, et toujours cette liberté lynchéenne.

Le fait d'aimer ces trois séries doit en dire long sur mes goûts en général... Humour, intrigue et fantastique dans un style hors norme et déjanté.

Pour en revenir à mon prochain T-shirt, il représente donc "La femme à la bûche". Le plus secret des personnages de la série, et donc le plus intrigant. J'ai également envie de faire un T-shirt avec la silhouette d'un nain dansant devant un rideau rouge, mais je n'ai pas encore eu le courage de m'y mettre.

David Lynch rulezzzzz

                 
2005/2009 - int13 production - design by France Quiquere - contact : france (at) int13.net